Michaël Thewys

L’argile

L’argile est un bon régulateur de l’humidité ambiante

Par ses qualités d’absorption et de diffusion de l’humidité de l’air, l’argile utilisée pour les murs permet de stabiliser l’humidité relative de l’air. L’air s’en retrouve plus sain et plus agréable.

L’argile est respirant

Au contraire du plâtre ou du ciment, l’argile est perméable à la vapeur d’eau. Les pores ouverts permettent donc de maintenir des murs plus secs et d’éviter des ponts thermiques dus à la présence d’humidité dans les murs.

L’argile dispose d’une masse volumique importante

Autrement dit, l’argile est lourde. Les matériaux lourds ont la capacité d’emmagasiner de la chaleur et de la restituer lorsqu’il fait plus froid. C’est le principe de l’inertie thermique, particulièrement intéressant pour les murs intérieurs de la maison.
La pose de l’argile est assez délicate et demande une technicité particulière.